Archives et intimités

Ce carnet traitera du rapport des historiens aux archives de l’intimité dans une acception large. En tant qu’objet d’étude l’intimité n’est accessible qu’au prisme d’archives spécifiques dont il faut saisir les biais. Mais nous nous proposons également d’interroger l’intime comme une catégorie d’analyse, une démarche de connaissances à éprouver largement au delà du seul cadre de l’histoire des intimités.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *