Bibliographie

Guides des fonds

  • Biron Michel, Catalogue des fonds et collections d’archives privées, Montréal, Bibliothèque nationale du Québec, 1992.
  • Ehrhardt Caroline, « CHARMASSON (Thérèse), Les Archives personnelles des scientifiques, XVIe-XXe siècles. Guide des fonds conservés en France », Histoire de l’éducation, 1 janvier 2009, no 121, p. 125‑126.
  • Joux Christine de, Éven Pascal, Lacousse Magali, Limon-Bonnet Marie-Françoise, Nougaret Christine, Sibille Claire, Bournique Isabelle, Chaupard Sylvie et Suire Yannis, Les archives privées: manuel pratique et juridique, Paris, la Documentation française (coll. « Manuels et guides pratiques »), 2008.
  • Lejeune Philippe, Le moi des demoiselles: enquête sur le journal de jeune fille, Paris, France, Ed. du Seuil (coll. « La Couleur de la vie (Paris), ISSN 1160-1671 »), 1993, vol. 1/, 454 p.
  • Lejeune Philippe, « « La cote Ln 27. » Pour un répertoire des autobiographies écrites en France au XIX siècle. », Études littéraires, 1984, vol. 17, no 2, p. 213.
  • Tourtier-Bonazzi Chantal de et Huart Suzanne d’, Archives privées état des fonds de la série AP, Paris, S.E.V.P.E.N (coll. « Inventaires et documents »), 1973.
  • Zuber Henri, Archives privées, un patrimoine méconnu: petit guide à l’usage des propriétaires, Paris, Association des archivistes français, 2005.
  • Inventaire d’archives privées conservées en France, Paris, H. Champion, 1928.

Enjeux et méthodes :

  • Artières Philippe, Miettes: éléments pour une histoire infra-ordinaire de l’année 1980, Paris, Verticales, 2016.
  • Artières Philippe et Kalifa Dominique, « L’historien et les archives personnelles : pas à pas. », Sociétés & Représentations, 1 mars 2002, n° 13, no 1, p. 7‑15.
  • Artières Philippe et Kalifa Dominique, « Présentation L’historien et les archives personnelles: Pas à pas », SR Sociétés et Représentations, 2002, vol. 13, no 1, p. 7‑15.
  • Artières Philippe et Kalifa Dominique, Histoire et archives de soi, s.l., Publications de la Sorbonne, 2002, 376 p.
  • Artières Philippe et Laé Jean-François, Archives personnelles :  histoire, anthropologie et sociologie, Paris, A. Colin (coll. « Collection U »), 2011, vol. 1/, 191 p.
  • Artières Philippe et Laé Jean-François, Lettres perdues: écriture, amour et solitude, XIXe-XXe siècles, Paris, France, Hachette Littératures, 2003, 267 p.
  • Dauphin Cécile, « Les correspondances comme objet historique », Sociétés & Représentations, 1 mars 2002, n° 13, no 1, p. 43‑50.
  • Fabre Daniel, Albert Jean-Pierre. et Centre Georges Pompidou. Bibliothèque publique d’information., Écritures ordinaires, Paris, Paris : Centre Georges Pompidou, Bibliothèque publique d’information, P.O.L., 1993.
  • Furmanek Carole, Archives de l’intime (José-Luis DIAZ et Françoise SIMONET), https://archive19.hypotheses.org/64, consulté le 30 novembre 2016.
  • Journées des archives et Université catholique de Louvain . Service des archives, Les archives personnelles: enjeux, acquisition, valorisation, Louvain-la-Neuve, Belgique, Academia-L’Harmattan, 2013, 208 p.
  • Lejeune Philippe, Le moi des demoiselles: enquête sur le journal de jeune fille, Paris, France, Ed. du Seuil (coll. « La Couleur de la vie (Paris), ISSN 1160-1671 »), 1993, vol. 1/, 454 p.
  • Martin Philippe, La correspondance: Le mythe de l’individu dévoilé ?, s.l., Presses universitaires de Louvain, 2015, 354 p.
  • Monnier Raymonde, « Pierre-Yves Beaurepaire, Dominique Taurisson (dir.), Les Ego-documents à l’heure de l’électronique. Nouvelles approches des espaces et réseaux relationnels », Annales historiques de la Révolution française, 15 mars 2006, no 343, p. 244‑246.
  • Rochefort Florence et Houbre Gabrielle, « Témoignage : Philippe LEJEUNE », CLIO. Histoire, femmes et sociétés, 1 novembre 1996, no 4.
  • « Je ne suis pas une source », Sociétés & Représentations, 1 mars 2002, n° 13, no 1, p. 87‑99.
  • Ecriture, féminité, féminisme., Lille, Faculté des lettres et sciences humaines de l’Univ. de Lille, 1977.
  • Les Archives privées et l’histoire économique: exemples alsaciens, Strasbourg, Impr. Alsacienne, 1949.
  • Écriture de soi, écriture de l’histoire – Jean-François Chiantaretto, Collectif,Jacques Lecarme,Claude Burgelin,Michèle Huguet, s.l.

Ecriture de soi – écrits du for privé

  • Artières Philippe, Lejeune Philippe et Viollet Catherine, Genèses du « je » : manuscrits et autobiographie, Paris, CNRS éditions, 2000.
  • Bardet Jean-Pierre, Arnoul Elisabeth et Ruggiu François-Joseph, Les écrits du for privé en Europe, du Moyen Age à l’époque contemporaine: enquêtes, analyses,publications, Bordeaux, Presses universitaires de Bordeaux (coll. « Mémoires vives »), 2010.
  • Bardet Jean-Pierre et Ruggiu François-Joseph, Au plus près du secret des cœurs ? nouvelles lectures historiques des écrits du for privé, Paris, PUPS, Presses de l’université Paris Sorbonne (coll. « Centre Roland-Mousnier »), 2005.
  • Braud Michel et Charpentier Hélène, Adèle, Adèle et Léontine: journaux de jeunes filles protestantes à la fin du XIXe siècle, Pau, Éd. Cairn (coll. « Écrits du for privé des Pays de l’Adour »), 2010.
  • Cassan Michel, Écritures de familles, écritures de soi: France-Italie, XVIe-XIXe siècles actes de colloque, Limoges, 2010, Limoges, Pulim (coll. « Histoire »), 2011.
  • Cassan Michel, Bardet Jean-Pierre et Ruggiu François-Joseph, Les écrits du for privé: objets matériels, objets édités actes du colloque de Limoges, 17 et 18 novembre 2005, Limoges, Pulim (coll. « Histoire »), 2007.
  • Daumas Maurice, Amour divin, amour mondain: dans les écritsdu for privé de la fin du Moyen âge à 1914 actes [du colloque international de Pau, 3 et 4 juin 2010], Pau, Éd. Cairn, 2011.
  • Daumas Maurice et Braud Michel, L’amitié dans les écrits du for privé et les correspondances de la fin du Moyen Âge à 1914: [colloque international de Pau, 30 et 31 mai 2013, Pau, PUPPA, 2014.
  • Equipe de recherche Identités, territoires, expressions, mobilités et Centre de recherches poétiques et Histoire littéraire (eds.), Écrits du for privé des Pays de l’Adour, Pau, Éd. Cairn, 2009.
  • Fabre Daniel, La Soudière Martin de, Voisenat Claudie et France. Mission du patrimoine ethnologique, Par écrit : ethnologie des écritures quotidiennes, Paris, Éd. de la Maison des sciences de l’homme, 1997.
  • Hoock-Demarle Marie-Claire, « Correspondances féminines au xixe siècle.De l’écrit ordinaire au réseau », Clio. Femmes, Genre, Histoire, 2012, no 35, p. 67‑88.
  • Humphries Jeanne, « La lettre : réseau virtuel au féminin à la fin du XIXe siècle », @nalyses. Revue de critique et de théorie littéraire, Printemps-ét 2008, vol. 3, no 2, p. [En ligne].
  • Iuso Anna, « Les archives du moi ou la passion autobiographique », Terrain, 1 mars 1997, n° 28, no 1, p. 10‑10.
  • Lacoue-Labarthe Isabelle, « Lettres et journaux de femmes », Tumultes, 2011, vol. 36, no 1, p. 113.
  • Lejeune Philippe et Bogaert Catherine, Un journal à soi : histoire d’une pratique, Paris, Textuel, 2003.
  • Luciani Isabelle et Pietri Valérie, Écriture, récit, trouble(s) de soi: perspectives historiques (France, XVIe-XXe siècles), Aix-en-Provence, Presses Universitaires de Provence (coll. « Collection Le temps de l’histoire »), 2012.
  • Mouysset Sylvie, Bardet Jean-Pierre et Ruggiu François-Joseph, « Car c’est moy que je peins »: écrituresde soi, individu et liens sociaux Europe, XVe-XXe siècle, Toulouse, CNRS Université de Toulouse-Le Mirail (coll. « Collection “Méridiennes” »), 2010.
  • Nicolas Monseu, « Louis Marin,~~ L’écriture de soi. Ignace de Loyola, Montaigne, Stendhal, Roland Barthes.~~ Recueil établi par P.-A. Fabre avec la collaboration de D. Arasse, A. Cantillon, G. Careri, D. Cohn et F. Marin », Revue Philosophique de Louvain, 2000, vol. 98, no 2, p. 380‑382.
  • Pachet Pierre., Les baromètres de l’âme : naissance du journal intime, Paris, Hatier, 1990.
  • Poliak Claude, « Manières profanes de « parler de soi » », Genèses, 1 juin 2002, no47, no 2, p. 4‑20.
  • Ruggiu François-Joseph, The uses of first person writings: Africa, America, Asia, Europe, Bruxelles Bern Berlin [etc.], P.I.E. P. Lang (coll. « Comparatisme et société »), 2013.
  • Walch Agnès, La médiatisation de la vie privée, XVe-XXe siècle, Arras, Artois presses université (coll. « Histoire »), 2012, vol. 1/, 257 p.
  • Weill Nicolas, « Au lieu de soi : écriture de soi et vérité », Revue de métaphysique et de morale, 7 septembre 2009, n° 63, no 3, p. 421‑434.
  • Les comptes débordées. L’écriture de soi au XVIIe siècle, s.l.
  • Autogenèses (2013) – Philippe Lejeune, http://www.seuil.com/livre-9782021063578.htm, consulté le 5 juin 2013.

De l’épistolaire

  • Beaurepaire Pierre-Yves, La plume et la toile: pouvoirs et réseaux de correspondance dans l’Europe des Lumières, s.l., Artois presses université, 2002, 356 p.
  • Bossis Mireille (ed.), La lettre à la croisée de l’individuel et du social, Paris, Ed. Kimé, 1994.
  • Chartier Roger et Boureau Alain, La correspondance : les usages de la lettre au XIXe siècle, Paris, Fayard, 1991.
  • Dauphin Cécile, « La “mise en scène” épistolaire, Cas d’une correspondance familiale (France, XIXe siècle) » dans La lettre et l’intime. L’émergence d’une expression du for intérieur dans les correspondances privées (17e-19e), Louvain la Neuve, Academia-Bruylant, 2007.
  • Diaz Brigitte et Siess Jürgen, « L’épistolaire au féminin : correspondances de femmes : XVIIIe-XXe siècle », s.l., Presses universitaires de Caen, 2006.
  • Edelman Nicole, « Philippe ARTIERES et Jean-François LAE, Lettres perdues. Écriture, amour et solitude, XIXe-XXe siècle », Revue d’histoire du XIXe siècle, 1 décembre 2002, n° 25, no 2, p. 22‑22.
  • Grassi Marie-Claire, Lire l’épistolaire, Paris, France, A. Colin (coll. « Lire (Paris. 1992), ISSN 1242-9996 Collection Lettres supérieures (Paris), ISSN 1242-9279 »), 2005, vol. 1/, 194 p.
  • Melançon Benoît, Penser par lettre: actes du colloque d’Azay-Le-Ferron, mai 1997, s.l., Les Editions Fides, 1998, 388 p.
  • Planté Christine, L’épistolaire, un genre féminin?, Paris, H. Champion, 1998.
  • Planté Christine., Trois épistolières et leurs lecteurs du XIXe siècle, ou Comment se transmetle mythe de l’épistolaire féminin, s.l., 1995.
  • Plante Christine et Condon S, « Comptes Rendus – GENRES – L’Epistolaire, un genre feminin ? », Revue de synthèse., 2006, vol. 127, no 1, p. 202.
  • Servais Paul, Van Ypersele Laurence et Mirguet Françoise (eds.), La lettre et l’intime: l’émergence d’une expression du for intérieur dans les correspondances privées (17e-19e siècles), Louvain-la-Neuve, Belgique, Academia-Bruylant (coll. « Publications des archives de l’Université catholique de Louvain, ISSN 1781-6920 »), 2007, vol. 1/, 263 p.
  • Sohn Anne-Marie, La correspondance, un document pour l’histoire, Mont-Saint-Aignan, Presses universitaires de Rouen, 2002.

Etudes de cas (archives privées et histoire des intimités familiales et amoureuses)

  • Audoin-Rouzeau Stéphane, Quelle histoire. Un récit de filiation (1914-2014), s.l., Le Seuil, 2013, 77 p.
  • Bernard-Griffiths S et Croisille Christian, Difficulté d’être et mal du siècle dans les correspondances et journaux intimes de la première moitié du XIXe siècle, Clermont-Ferrand; Saint-Genouph, Centre de recherches révolutionnaires et romantiques de l’Université Blaise Pascal (Clermont II) ; Diffusion Libr. Nizet, 1998.
  • Coudreuse Anne, Simonet-Tenant Françoise, Université Paris-Nord et Centre d’étude des nouveaux espaces littéraires, Pour une histoire de l’intime et de ses variations, Paris, Université Paris 13, Centre d’étude des nouveaux espaces littéraires : L’Harmattan, 2009.
  • Dauphin Cécile., Lebrun-Pézerat Pierrette. et Poublan Danièle., Ces bonnes lettres : une correspondance familiale au XIXe siècle, Paris, A. Michel, 1995.
  • Dauphin Cécile et Poublan Danièle, « De l’amour et du mariage. Une correspondance familiale au xixe siècle », Clio. Femmes, Genre, Histoire, 31 décembre 2011, no 34, p. 125‑136.
  • Fabulettes Librairie jeunesse Plume &, Expériences limites de l’épistolaire, lettres d… – André Magnan, Association interdisciplinaire de… – Honoré Champion, s.l.
  • Favier René, Archives familiales et noblesse provinciale : hommage à Yves Soulingeas, Grenoble, Presses universitaires de Grenoble, 2006.
  • Foley Susan, « « J’avais tant besoin d’être aimée … par correspondance » : les discours de l’amour dans la correspondance de Léonie Léon et Léon Gambetta, 1872-1882 », Clio. Femmes, Genre, Histoire, 1 novembre 2006, no 24.
  • Gauthier Marie-Véronique, Agulhon Maurice et Grégoire Ménie, Le coeur et le corps: du masculin dans les années 60 : des hommes écrivent à Ménie Grégoire, Paris, France, Imago, 1999, 226 p.
  • Grégoire Ménie, Comme une lame de fond: cent mille lettres qui disent le mal-être des corps et des coeurs, 1967-1981, Paris, France, Calmann-Lévy, impr. 2007, 2007, 277 p.
  • Lioret-Chotard Caroline, La socialité familiale en province: une correspondance privée entre 1870 et 1920,[s.n.], [Paris], 1983.
  • Mariot Nicolas, Tous unis dans la tranchée ?: 1914-1918, les intellectuels rencontrent le peuple, Paris, France, Éditions du Seuil, DL 2013, 2013, 487 p.
  • Rebreyend Anne-Claire, Intimités amoureuses: France, 1920-1975, Toulouse, France, Presses universitaires du Mirail (coll. « Le Temps du genre, ISSN 1956-0478 »), 2008, vol. 1/, 340 p.
  • Rebreyend Anne-Claire, Pour une histoire de l’intime: sexualités et sentiments amoureux en France de 1920 à 1975, Thèse de doctorat, Université Paris Diderot – Paris 7, France, 2006, 807 p.
  • Schunck Adèle, Vingt-cinq ans d’amours adultères: correspondance sentimentale, 1824-1849, Paris, Fayard, 2005.
  • Sevegrand Martine, L’amour en toutes lettres : questions à l’abbé Viollet sur la sexualité 1924-1943, Paris, AMichel, 1996.
  • Vidal-Naquet Clémentine (ed.), Correspondances conjugales 1914-1918: dans l’intimité de la Grande Guerre, Paris, France, R. Laffont, impr. 2014.